Une délégation des diplomates européens accrédités à Kinshasa a rencontré il y a quelques jours le président de l’Assemblée nationale Christophe Mboso.

Les ambassadeurs ont exprimé leurs inquiétudes sur cette proposition de loi « discriminatoire » et le risque « négatif » que celle-ci pourrait avoir sur les élections prochaines et les possibles « tensions parmi les communautés ».

Ce mardi 11 Avril, ils vont poursuivre leur croisade auprès du président du Sénat Bahati Lukwebo, lui aussi opposé selon ses proches, à cette proposition de loi.

Wab-infos


Abonnez-vous à Wab-infos

Ne manquez plus aucune actualité instantanée !
Abonnez-vous avec votre email 📨 et rejoignez notre incroyable
communauté de 2 500 000 abonnés.

Si vous avez aimé cet article, n'hesitez pas à le partager sur les reseaux sociaux!!!