La secrétaire générale de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), Louise Mushikiwabo, s’est exprimée sur la guerre d’agression du Rwanda sur le sol congolais, sous couvert du mouvement rebelle du M23. En marge de la 49ème session parlementaire de la francophonie au Canada, l’ancienne ministre rwandaise des affaires étrangères et de la coopération a appelé à la paix pour le peuple congolais.

« En tant que SG de la Francophonie, je souhaite la paix. Je souhaite que les frères et sœurs congolais, puisque je suis voisine, puissent vivre en paix, et que pour cela, il faudrait que les décisions qui sont prises à travers les différentes médiations puissent être appliquées par tout le monde », a déclaré Mushikiwabo.

LIRE AUSSI: RDC : Lamuka appelle à rompre les relations avec l’Ouganda, complice du M23

Cependant, Vital Kamerhe, président de l’Assemblée nationale et chef de la délégation de la RDC à ces assises, a dénoncé l’omission par Mushikiwabo de la situation sécuritaire dans le Nord-Kivu dans son discours initial. « Je préfère croire que c’était de l’oubli, ou une façon subtile de ne pas citer la présence des troupes rwandaises sur le territoire congolais, et les troupes ougandaises », a-t-il déclaré.

Le processus de Luanda, mené sous la médiation du président angolais João Laurenço, prévoyait plusieurs étapes pour mettre fin à la violence, notamment la cessation des hostilités, le retrait du M23 des zones occupées, et l’arrêt de tout soutien politico-militaire aux groupes armés. Malgré ces recommandations, les hostilités n’ont pas cessé. Au contraire, le M23 a intensifié ses attaques, prenant le contrôle de plusieurs zones dans l’est du pays, y compris des localités dans le territoire de Lubero au Nord-Kivu.

A lire aussi : RDC: Sama Lukonde justifie pourquoi il a boycotté la photo de famille au 18ème sommet de l’OIF

Récemment, les États-Unis ont annoncé une trêve de deux semaines, du 5 au 19 juillet 2024, entre les FARDC et le M23, visant à faciliter le retour des déplacés et l’accès des humanitaires.

Il est à noter qu’en juillet 2023, lors des 9èmes Jeux de la francophonie à Kinshasa, Mushikiwabo était absente de la cérémonie d’ouverture, son porte-parole affirmant qu’elle n’avait reçu aucune invitation officielle.


Abonnez-vous à Wab-infos

Ne manquez plus aucune actualité instantanée !
Abonnez-vous avec votre email 📨 et rejoignez notre incroyable
communauté de 2 500 000 abonnés.

Si vous avez aimé cet article, n'hesitez pas à le partager sur les reseaux sociaux!!!