Cette affaire du député national Édouard Mwangachuchu a la ramification dans le monde, et c’est une affaire que le gouvernement congolais doit prendre au sérieux.

Selon une source sécuritaire, dans la nuit du Samedi 9 avril et dimanche, un groupe des commandos composé de 40 hommes venu de Brazzaville avec 6 militaires congolais avaient mission d’enlèver le Prisonnier Édouard Mwangachuchu de la Prison militaire de Ndolo. Leur mission enlever le Guru Édouard Mwangachuchu de la Prison ou le tuer !

Grâce à la vigilance des gardes, cette mission a échoué, les 6 congolais qui avaient réussi à atteindre la prison, l’un d’eux a été appréhendé, les autres avaient réussi à prendre la poudre d’escampette, c’est celui qui a été capturé est une mine d’informations, lui parle déjà..

Le torpillage de l’ordonnance Présidentielle qui avait nommé les policiers est lié. Et d’ailleurs toutes les nominations sont annulées par le Président Félix Tshisekedi est c’est lui qui avait remarqué cette anomalie dans son ordonnance. Lui avait choisi pour remplacer le général Kasongo, ce général muté en Ituri dans cette nomination torpillée. La situation sécuritaire est sérieuse loin des regards des congolais.

Wab-infos


Abonnez-vous à Wab-infos

Ne manquez plus aucune actualité instantanée !
Abonnez-vous avec votre email 📨 et rejoignez notre incroyable
communauté de 2 500 000 abonnés.

Si vous avez aimé cet article, n'hesitez pas à le partager sur les reseaux sociaux!!!