Détenu à la Maca depuis le 25 juillet 2017 pour viol sur mineur de moins de 15 ans, le jeune A. Delor a comparu devant la justice ivoirienne, le 13 juillet 2023.

Au palais de justice du Plateau, ce jeune homme de 30 ans n’a fait aucun effort pour reconnaître les faits. Mieux, il a donné d’autres détails de ses agissements malsains.

De nationalité togolaise, il a fait savoir qu’il avait l’habitude de frotter son s3xe entre les cuisses des enfants. « Je le faisais pour jouir », a-t-il déclaré devant l’assemblée. Puis d’ajouter qu’avant son arrivée à Abidjan, il entrenait des relations sexuelles avec plusieurs animaux, à savoir des canards, des poules et des brebis.

« Au village, j’étais chargé de garder les moutons de ma famille. Par moment, je les enfermais dans l’enclos et je couchais avec eux. Lorsque j’ai été découvert, ma mère m’a envoyé chez ma grand-mère pour poursuivre mes études. Là, je couchais avec un canard. Pendant l’acte sexuel, l’animal a déféqué sur moi. Lorsque j’ai l’ai ramené à la maison, il n’allait plus bien, ma famille avait compris que je venais de coucher avec l’animal. J’en ai fait de même avec des poules… Je n’arrive pas à supporter les regards des jeunes filles », a-t-il dit devant une assemblée stupéfaite.

Devant la cour pour des faits de viol sur une mineure âgée de 7 ans, A. Delors connaîtra son sort le 20 juillet 2023.

Wab-infos

Avec Fratmat

Abonnez-vous à Wab-infos

Ne manquez plus aucune actualité instantanée !
Abonnez-vous avec votre email 📨 et rejoignez notre incroyable
communauté de 2 500 000 abonnés.

Si vous avez aimé cet article, n'hesitez pas à le partager sur les reseaux sociaux!!!