Le secrétaire général de l’Otan, Jens Stoltenberg, a annoncé qu’il présidera jeudi une réunion du Comité Otan-Ukraine après la destruction «scandaleuse» du barrage de Kakhovka (sud) qui a provoqué une crise humanitaire.

La destruction du barrage de Kakhovka a provoqué «le déplacement de milliers de personnes et provoqué une catastrophe écologique en Ukraine», a tweeté mercredi M. Stoltenberg.

barrage de Kakhovka

Le ministre des Affaires étrangères ukrainien Dmytro Kuleba participera à cette réunion par visio-conférence, a précisé le chef de l’Otan.
M. Kuleba a tweeté de son côté que M. Stoltenberg avait promis « d’activer les mécanismes de l’Otan afin d’apporter une aide humanitaire ».

Il a ajouté que la crise avait été provoqué par « la destruction par la Russie du barrage de Kakhovka ». L’Otan n’était pas en mesure donner davantage de détails dans l’immédiat, selon une porte-parole.

La destruction de ce barrage hydroélectrique, dont Moscou et Kiev se rejettent la responsabilité, a inondé des villes et villages situés sur les deux rives du fleuve, dont des quartiers de la capitale régionale, Kherson. Les journalistes de l’AFP ont vu mercredi dans les quartiers de Kherson des habitants évacués avec leurs animaux de compagnie et quelques affaires à bord de bateaux et de véhicules amphibies.

Du côté des zones contrôlées par la Russie, la principale ville touchée est celle de Nova Kakhovka à proximité du barrage, où l’eau commencera à être pompée à partir de jeudi, selon le maire pro-Moscou Vladimir Léontiev.

Wab-infos


Abonnez-vous à Wab-infos

Ne manquez plus aucune actualité instantanée !
Abonnez-vous avec votre email 📨 et rejoignez notre incroyable
communauté de 2 500 000 abonnés.

Si vous avez aimé cet article, n'hesitez pas à le partager sur les reseaux sociaux!!!