Le Premier ministre Sama Lukonde a pris part hier lundi 15 mars, à l’’ouverture de la session ordinaire de mars au Sénat et à l’Assemblée nationale. Au cours de cette cérémonie, les deux présidents du Parlement ont respectivement rappelé au chef du gouvernement l’urgence de constituer son équipe gouvernementale, afin de se remettre rapidement au travail. Ils ont promis d’accompagner le gouvernement dans les réformes qu’il compte mettre en œuvre.

La cérémonie inaugurale de la session ordinaire des deux chambres du Parlement a constitué une occasion pour le speaker de chaque chambre d’interpeller le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde sur la nécessité et l’urgence notamment de publier le nouveau gouvernement pour résoudre le sempiternel problème du social des Congolais.

VIVEMENT LE SOCIAL

Dans son discours d’ouverture de la session ordinaire, le président du Sénat, Modeste Bahati Lukwebo, a estimé que le nouvel élan politique initié par le Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, devrait permettre de concrétiser son programme électoral et ses promesses faites au peuple congolais lors de la campagne électorale.

Dans cette optique, le président du Sénat a rappelé au Premier ministre Sama Lukonde «l’urgence de la constitution de son équipe gouvernementale, afin de se mettre rapidement au travail».

Dans la foulée, Modeste Bahati a appelé aux réformes tant électorales qu’institutionnelles. Il a aussi interpellé le Chef du gouvernement sur la nécessité de «mettre en œuvre, toutes affaires cessantes, une politique urgente susceptible de répondre aux attentes de nos populations et de soulager tant soit peu leurs souffrances en améliorant le social».

IL EST TEMPS D’OPERER DES CHANGEMENTS

Quant à la Chambre basse du Parlement, le président du Bureau, Mboso N’Kodia Pwanga, a également félicité Sama Lukonde pour sa nomination à la Primature. Ce qui, à en croire le communiqué de presse de la Cellule de la communication de la Primature, a suscité une salve d’applaudissements des députes nationaux.

Dans son discours, le président de l’Assemblée nationale a salué notamment ce qu’il a appelé «l’audace réformatrice» du président de la République, en estimant expressément qu’«il est temps d’opérer des changements attendus».

Dans cet ordre d’idées, la Chambre basse entend, par conséquent, accompagner le Gouvernement de l’Union Sacrée de la Nation dans les réformes qu’il compte mettre en œuvre.

La Constitution du pays veut qu’une fois publiée, l’équipe gouvernementale de Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge se présente devant la plénière de l’Assemblée nationale pour solliciter l’approbation du Programme de son Gouvernement synonyme de son investiture.

Forumdesas / Wab-infos


Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS