Le Rapport Mapping documente de manière très claire des violations graves des droits de l’homme, du droit humanitaireinternational sur lapériode qu’il couvrait, c’est-à-dire, de 1993 à 2003. Donc pour nous, ce rapport parle de lui-même ” déclare le porte-parole de la MONUSCO Mathias Gillmann.

Par Gédéon Ngango


Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici