À ce jour, la ville de Goma telque a prevu dans le communiqué officiel rendu public par le Gouverneur Militaire Constant NDIMA, a honoré ces derniers hommages mérités aux compatriotes tués par les casques bleus de la Monusco.

Toute la jeunesse de toute tendance confondue a répondu à cet appel patriotique. Ces obsèques ont connu un climat de sérénité, car pour les jeunes de Goma, la meilleure manière aussi d’honorer les illustres disparus, c’est les accompagner à leurs dernières demeures dans le calme. On peut pardonner mais on ne peut pas publier », a souligné Johnson Ishara.

La ville de GOMA enterre avec douleur et beaucoup d’émotion ses dignes fils tué lors de la dernière marche Anti-monusco. Plusieurs autorités provinciales, députés provinciaux et nationaux, mouvements citoyens, acteurs  de la société civile et membres de différentes confessions religieuses prennent aux cérémonies funéraille. La population ne jure que sur le départ de la Monusco  c’est le message qu’on peut lire que détiennent les jeunes, Paulin Munyagala.

Bien attendu que la population reclame le départ de la Monusco mais après que cette dernière aurait avoué les soutiens du Rwanda au M23, serait-ce une probabilité d’accès à une seconde change en RDC?


Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici