L’association culturelle Kyaghanda Yira vient de décréter trois journées ville morte dans les territoires de Lubero et de Beni au Nord-Kivu ainsi que dans le territoire d’Irumu en province de l’Ituri dès ce lundi 12 Avril 2021. La décision a été prise à l’issue d’une réunion d’urgence tenue par le comité de cette association.

Selon le président de Kyaghanda Yira en territoire d’Irumu, ces journées ville morte ont été décrétées pour compatir avec les familles des victimes des massacres perpetrés par les rebelles ADF dans les territoires d’Irumu en Ituri et de Beni dans la province du Nord-Kivu. John Kambale Kihimba, appelle pour ce faire tous les membres de la communauté Yira au respect de ces trois jours.

“Nous avons décrété trois journées ville morte pour compatir avec nos frères, membres de famille, et non pour accompagner les groupes de pressions qui demandent le départ de la Monusco comme l’interprètent certaines personnes. C’est juste pour compatir avec nos familles. Nous appellons tous les Yira de Lubero à Irumu passant par Beni à pouvoir respectet cela”, a-t-il fait savoir.

Il faut dire que ces trois journées ville morte viennent d’être décrétées alors que les groupes de pression et mouvements citoyens réclament dans les manifestations spontanées, le départ de la Monusco qu’ils jugent d’inefficace dans le rétablissement de la sécurité dans la région de Beni où les civils sont tués par les ADF depuis environ setp ans.

Alexis Kasongo


Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE