La consultation des groupes armés à Nairobi par le chef de l’État Félix-Antoine Tshilombo, a ciblé certains groupes groupe de la partie Est de la République paraît-il.

«Les groupes armés actifs au Maniema disent être surpris de ne pas participer aux consultations de Nairobi entre les groupes armés locaux et la Présidence de la RDC. Ils ont adressé leur plainte au président de la société civile du Maniema, Stéphane Kamundala»

«Les chefs miliciens du Maniema voudraient savoir quel est le critérium de sélection des groupes armés qui doivent participer à cette rencontre, explique Stéphane Kamundala.
Les consultations entre les groupes armés locaux de la RDC et les experts de la Présidence congolaise, ouvertes le 22 avril, se sont poursuivies lundi à Nairobi au Kenya», selon les mêmes sources.

Quelques groupes armés du Nord-Kivu et du Sud-Kivu ont rejoint la table des négociations à Nairobi, quelles seront les réactions de ceux qui n’ont pas reçu le privilège d’être consultés?


Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici