La célèbre chanteuse nigériane de gospel Osinachi Nwachukwu est décédée vendredi 8 avril 2022. Depuis l’annonce, la mort de celle dont la voix puissante porte au plus haut sommet la chanson « Ekwueme » provoque beaucoup d’émotions et suscite de nombreuses réactions. Parmi elles, celles de ses amis proches qui révèlent qu’elle n’est pas morte de cancer comme annoncé.

Vendredi 8 avril, le monde de la musique nigériane, les chrétiens et les fans d’Osinachi Nwachukwu ont été secoués par la nouvelle du décès de cette grande voix du gospel. Et l’information faisait état de ce que cette servante de Dieu serait morte d’un cancer de la gorge. Mais très vite, les amis et proches de la chanteuse ont fait entendre leurs voix pour affirmer le contraire, révèle topvisages.net

Osinachi Nwachukwu

Selon son collègue, Frank Edwards, cette femme aurait été victime de violences conjugales. Il explique qu’elle était régulièrement battue par son mari. « Il la maltraitait, lui donnait des coups souvent. Il lui a donné un violent coup de pied dans la poitrine. C’est ce qui a conduit à la mettre à l’hôpital sous assistance respiratoire pendant cinq jours avant sa mort », relate-t-il.

Si les gens savaient ce que faisait le mari de cette chantre, on peut alors se demander s’il n’y avait personne pour l’en empêcher et ainsi sauver la vie de cette femme brillante ? Edwards promet que l’ancienne directrice de Nddc, Mme Aunty Joy, pourra témoigner. « Elle a tout fait pour empêcher que cela se produise. Nous avons essayé d’arrêter cela. Mais c’est quand même arrivé. »
Il a terminé ses accusations par des lamentations contre le mari d’Osinachi en disant : « Alors cet être humain déraisonnable a finalement éteint une lumière brillante. »

Par ailleurs, l’acteur nollywoodien et philanthrope, Williams Uchemba a également réagi en confirmant qu’avant sa mort, Osinachi souffrait de violences domestiques. Puis, il s’est fendu d’une déclaration très évocatrice : « Si vous êtes victime de violences et que vous consultez votre pasteur et que ce dernier vous demande de retourner chez l’agresseur, vous devez alors changer d’église. » Et, s’adressant aux femmes, il s’est montré catégorique : « Si vous subissez des violences domestiques de quelle que nature que ce soit, quittez la maison ! »

Née le 12 novembre 1979, Osinachi Nwachukwu était une chantre célèbre au Nigéria et au-delà de son pays. Ministre de Dieu, compositrice et productrice de musique de culte chrétien, elle était une artiste et compositrice de gospel nigériane respectée. Elle chantait principalement en Igbo, sa langue maternelle.

Par Gédéon Ngango


Visiter le site pour acheter
L1000 SERVICES

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS