Aussitôt après la mise en place d’un bureau d’âge, le président de l’Assemblée provinciale du Sud-Kivu Norbert Yabe Ntaitunda, a été emmené manu militari pour une destination inconnue, le mercredi 23 novembre, renseignent les sources locales.

Cette nouvelle équipe, composée des députés provinciaux Patrice Bashengezi (doyen), Frédéric Batandi et Georges Musongela (Cadet), aurait été jugée irregulière par certains proches du Gouverneur Théo Ngwabidje.

D’après les mêmes sources, le bureau d’âge devrait avoir comme tache : l’examen ce jeudi 24 novembre, de la motion de censure contre le Gouverneur Théo Ngwabidje Kasi, déposée par un groupe des députés provinciaux. Le gouverneur du Sud-Kivu est accusé, entre autre, de détournement de dénier public en plus de la mauvaise gouvernance.

Malheureusement, la cérémonie a été entachée des troubles. Tôt le matin, les éléments de la police avaient assiégé l’hémicycle du pouvoir législative provinciale, Empêchant tout accès, rapporte les sources sur place.

Pendant ce temps, un groupe des jeunes ont manifesté en guise de soutien au Gouverneur Théo Ngwabidje.

Certains d’observateurs voient en cette scène digne d’un théâtre de chez nous, une manœuvre pour le chef de l’exécutif provincial pour empêcher la tenue de cette plénière qui va décider sur son sort à la tête de la province Sud-Kivu.

Par Gédéon Ngango




Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽