Un proverbe latin renvoie aux mains en démontrant leur haute symbolique depuis des siècles : « Dieu regarde les mains pures, et non les mains pleines ». A  seulement douze semaines de notre état fœtal dans le vendre de notre mère, nos mains sont constituées de lignes qui font de nous des êtres uniques, identifiables entre tous. Mais à quoi servent-elles exactement ?

Les lignes de nos mains nous permettent de les plier de façon harmonieuse, évitant que la peau ne forme des paquets. Cela nous donne notamment la possibilité de maintenir des objets. Généralement, nous sommes dotés de trois lignes principales sur les paumes de nos mains, à savoir la ligne du cœur : la plus haute ; la ligne de tête : celle du milieu ; la ligne de vie : la ligne la plus près du poignet. Elles apparaissent ainsi comme des routes sur lesquelles s’acheminent des messages sur notre corps, sur notre tempérament, sur nous-mêmes. Encore faut-il réussir à les lire, révèle adiac-congo.com

Lignes de mains

La ligne du cœur : Horizontale et visible sur le haut de la paume, elle vous informe sur vos sentiments et vos relations en général. Par exemple, si elle est très droite, elle indique une certaine objectivité voire de l’indifférence.

La ligne de tête : Collée ou non à la ligne de vie, cette ligne, également horizontale au milieu de la paume, vous renseigne sur votre manière d’agir et de penser. Par exemple, si la ligne de tête commence dans la ligne de vie, la personne manque d’indépendance.

La ligne de vie : Elle se dessine en arc de cercle autour de la base du pouce et trace le cheminement de la personne de sa naissance à sa mort. Ne paniquez pas si elle vous semble petite, sa longueur ne correspond absolument pas à la durée de vie.  Une ligne de vie très marquée indique, par exemple, une nature sportive.

Cependant, il est possible de n’avoir qu’une seule ligne. Cela peut être dû à un développement anormal en raison de certains cas comme l’alcoolisation fœtale. Les bébés atteints du syndrome de Down n’ont également qu’une seule ligne de mains. L’hérédité peut également jouer un rôle sur leurs formes.

Par ailleurs, s’il faut se fier au programme d’éducation, dans les établissements scolaires tant publics que privés au Congo, les élèves des écoles primaires étudient la poésie intitulée « Les lignes de nos mains », « sont les lignes de vie, de destin, de cœur, d’amour, de douce chaine, qui nous lient les uns aux autres, des vivants aux morts ; les lignes de nos mains, ni blanches, ni noires, ni jaunes… elles unissent les bouquets de nos rêves ». Poème de l’écrivain Ivoirien Bernard Dadié. Au-delà de ces considérations qui sont l’apanage des voyants et autres adeptes de la chiromancie, les sillons de la main sont liés à notre génétique et à nos origines ethniques.

Par Gédéon Ngango


Visiter le site pour acheter
L1000 SERVICES

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS