Tout le décor était planté pour du régal, le dimanche 16 janvier 2022 à midi dans la capitale provinciale du Nord-Kivu! Le tout nouveau stade de Mugunga a vibré au rythme d’un match amical de football d’envergure interprovinciale entre vieilles gloires, qui a tenu toutes ses promesses.

À l’occasion, le Vétéran Club No Regreso de la ville de Goma et l’Union des Sages de Bukavu se sont livrés une rude bataille, dont le dénouement a tourné in extrémis, en faveur des locaux gomatraciens (2-1).

Surpris par une somptueuse frappe lointaine de Djuma Ngonga en première période, le capitaine Dems Kimbuluma et ses coéquipiers ont attendu la seconde mi-temps pour dérouler. Tout s’est passé au grand bonheur de leurs supporters très impatients, massés sur les gradins.
Tel un vrai renard de surface, Fabrice Yuma s’est impeccablement illustré pour assurer la victoire de No Regresso.

D’abord sur un penalty transformé par le défensif Gracien, ensuite sur un face-à-face conclu de sang-froid, l’attaquant jaune et vert a permis aux siens de reprendre et conserver définitivement l’avantage, au cours d’une rencontre dont le scénario tournait pourtant, petit à petit au vinaigre.

Une victoire certes méritée pour No Regresso, mais pas tout à fait satisfaisante au vu du nombre d’occasions vendagées car, « l’équipe adverse était bien installée. Ils avaient de très bons éléments, mais le score nous, on ne le méritait pas.

Vous êtes tous conscients que nous avons eu beaucoup d’occasions que nous n’avons pas concrétisées, à cause de la maladresse et des mauvais choix. Nous avons été surpris par le but de l’adversaire et du coup, nous avons commencé à jouer pour l’égalisation, mais à la fin, le score ne nous plaît pas » a lâché Patrick Olombe, président et avant-centre de No Regresso en fin de partie.

Patrick Olombe dossard 17, aux côtés de Serge Farini

Et d’ajouter

« Je ne crois pas qu’ils soient capable de nous battre à Bukavu, à moins qu’ils se renforcent. Mais, si ce sont les mêmes joueurs avec qui nous avons joué aujourd’hui, on risque d’être beaucoup plus mordants là-bas» a renchéri l’homme fort du salon NEPA Barbier-Coiffure, en faisant allusion au match de réciprocité prévu en Avril prochain dans le chef-lieu du Sud-Kivu.

Au sujet de l’objectif arrêté pour cette rencontre, le numéro 1 des Archers a eu des mots justes pour en parler.

« Nous sommes africains. Donc, au-delà de l’aspect sportif, l’aspect social est aussi très important.
Cela nous permet surtout de créer ce jumelage avec une autre équipe de Bukavu parce que nous avons déjà des jumelages avec autant. C’est pour la première fois que nous affrontons Union des Sages de Bukavu.
Sans vous mentir, c’est des personnes formidables. Nous estimons que pour la prochaine fois, nous ne serons pas des inconnus » espère Patrick Olombe.

Dans le camp Bukavien, on ne jure que par la revanche mais dans la positivité. Rendre la monnaie de sa pièce, voilà ce que réservent les Unionistes aux Archers.

« En football, je ne peux pas promettre à mon adversaire que je vais lui mettre 5-0. Mais, je promets à mes frères de No Regresso qu’ils viendront à Bukavu et nous leurs battrons aussi par 2-1 au temps réglementaire pour les achever aux tirs au but» a promis Katsuva Mathieu, président dudit Vétéran Club, qui a tout de même apprécié l’accueil et l’hospitalité que ses hôtes ont réservé à la délégation pour laquelle, il est chef.

Si l’acte 1 a donné No Regresso pour victorieux, la manche retour prévue au stade de la Concorde de Kadutu, promet de l’étincelle entre ces deux familles socio-sportives, qui ont pris du plaisir pour leur première confrontation de l’histoire.

Gaethan KOMBI et Richard MUHIMA

Goma


Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici