Grâce à des buts de David Alaba et Lucas Vazquez, le Real Madrid s’est imposé 2-1 face au Barça ce dimanche après-midi au Camp Nou pour le compte de la 10e journée de Liga, tandis que Sergio Agüero avait réduire le score en faveur du club blaugrana. Retrouvez les tops et flops du Clasico.

L’explosivité de Vinicius
Dans tous les bons coups offensifs, Vinicius Junior a pesé sur la défense adverse. Si certains de ses choix ont parfois manqué de justesse en seconde période, l’attaquant brésilien s’est baladé face à Oscar Mingueza lors du premier acte et a notamment été à l’origine de l’action menant à l’ouverture du score de David Alaba.

David Alaba décisif
À quelques reprises en difficulté sur le plan défensif, David Alaba a tout de même été rassurant dans ce secteur de jeu mais surtout dans le camp adverse : l’Autrichien est à l’origine et à la conclusion de son but inscrit à la 32e minute de jeu. Une belle frappe enroulée du pied droit qui n’a laissé aucune chance à Marc-André Ter Stegen.

Karim Benzema précieux
Si Karim Benzema n’a pas inscrit son nom au tableau d’affichage, l’attaquant français a été précieux dans la construction du jeu madrilène, à l’image d’une superbe déviation de la poitrine pour orienter la contre-attaque de son équipe. Très précieux dans la conservation du ballon, il ne lui manquait plus qu’un but ou une passe décisive.

Le côté droit du Barça
Alors que la prestation du Barça a été plus que moyenne, le côté droit du club blaugrana a été très en difficulté. Le latéral Oscar Mingueza a souffert dans ses duels avant de sortir à la mi-temps. Le jeune milieu Gavi, 17 ans seulement, a manqué de créativité. « L’attaquant » Sergiño Dest, latéral de formation, n’a pas fait preuve d’assez de justesse et d’efficacité dans le dernier geste, malgré sa passe décisive anecdotique sur la réduction du score de Sergio Agüero.

Depay trop discret
Souvent désigné (à juste titre) comme le leader offensif du Barça, Memphis Depay s’est montré trop discret dans ce Clasico, avec une seule tentative, non cadrée. Surtout, le Néerlandais est responsable de la perte de balle menant à la contre-attaque offrant l’ouverture du score du Real Madrid. Un match à oublier.

Lucien Sham’s

Goma

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS