Le diable, dit-on, niche dans les détails. Face à la fonction et aux pouvoirs de Donald Trump, il peut paraître tiré par les cheveux de s’intéresser à sa coiffure. Et pourtant, nombre de traits de caractère du président américain transparaissent sur le sommet de son crâne, comme le révèle le livre polémique de Michael Wolf publié ce vendredi aux États-Unis, qui regorge de révélations. Décryptage.

C’est une étrange boule jaune orangé. Une curieuse structure, composée de fils fins agencés selon une complexe géométrie : ils remontent des côtés vers le milieu, puis sont renvoyés vers l’extérieur. Le tout est tenu, figé, sculpté, par une puissante laque à cheveux. Car cette curiosité, présente sur des dizaines de milliers de photos depuis plus d’un an, c’est la coiffure du président américain Donald Trump.

Si un homme ne peut certes se résumer à sa seule chevelure, l’étrange construction capillaire de Donald Trump dit beaucoup sur lui. C’est en tout cas ce que démontre le livre poil à gratter de Michael Wolf, « Feu et fureur : dans la Maison Blanche de Trump », publié ce vendredi aux États-Unis malgré les actions en interdiction intentées par les avocats du président américain.

Laque et coloration capillaire

Parmi des sujets sérieux – l’ingérence russe dans la campagne électorale de 2016, ou la réaction hébétée de Donald Trump le soir de son élection, vus qu’il ne s’imaginait pas du tout gagner -, Michael Wolff aborde donc la coiffure de l’homme le plus puissant du monde.

Coiffure qui fait ricaner une bonne partie du globe, et jusqu’à son entourage, raconte Wolf : même sa fille Ivanka, devenue sa conseillère, s’en moque. Le crâne de son père, raconte-t-elle, est pratiquement chauve, avec juste quelques poils sur les côtés et sur le haut du front. Une partie de la calvitie a été masquée par une opération du cuir chevelu. Pour le reste, les mèches de côté sont ramenées au milieu, puis renvoyées vers l’extérieur à grand renfort de laque. Laquelle montre ses limites les jours de grand vent.

Trump les cheveux au vent...
Trump les cheveux au vent… | Ricoeur-Suave

Quant à la couleur blond orangé, sa fille Ivanka s’en amuse aussi : on la doit à la gamme de coloration capillaire Just for Men. Plus la teinture est appliquée longtemps, plus elle devient sombre… Et si Donald Trump arbore cette étrange couleur paille, c’est qu’il n’a jamais la patience d’attendre la fin de l’action de cette lotion.

Volonté de contrôle, puissance de l’image, impatience : ces trois traits de caractère du président américain, au moins, sont visibles au sommet de son crâne.

En février dernier, Harold Bornstein, le médecin personnel de Trump, avait pourtant affirmé que le président américain, âgé de 70 ans, avait « tous ses cheveux », et qu’il prenait un médicament agissant sur la prostate et permettant de stimuler la pousse des cheveux et d’éviter la calvitie.

Les bonnes feuilles du livre de Michael Wolf, diffusées dans la presse américaine mercredi, ont été qualifiées de tissus de mensonges par la Maison Blanche, les avocats de Donald Trump cherchant à faire interdire l’ouvrage – en vain : il sera bien en librairie ce vendredi. Pour Trump, nul doute qu’il arrive comme un cheveu sur la soupe.

Ecrit par: Ricoeur-Suave


Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE